Je blogue donc j'écris.

28 mars 2012

zut!




tu sais, le genre de sentiment que tu ressens pour quelqu'un, le genre de truc qui t'obsede, te possède et te lache pas.. ben c'est ça, tu pense a ça, rien qu'a ça..t'espère..tu croise tes petits doigts.. juste pour te dire...


je t'aime.

Posté par Camotte à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 janvier 2012

Non mais c'est vrai quoi, faut arreter de se la jouer le jour du nouvel an avec le bonnet qui clignote " welcome to 2012 ". On est en pleeine crise les mecs, on va mourrir juste avant le prochain noel, on est juste fait comme des rats! Arretez de souriez, c'est conssellier, ca sert plus a rien mes pauvres petits! on est foutuuuuus j'vous dit, foutuuus! si j'étiez vous, je dépenserez tout mon argent dans des fringues trop chères et trop moches, quitte a mourrir, autant qu'on soit conservé pour notre bizarrerie par les civilisations futures! c'est ce que je me suis toujours dis, est ce que je pourrai etre conservée dans un musée dans des millions d'années comme MARIE (??) la femme prehistorique (aouhm aouhm) , ça doit etre trop cooooool! non mais sérieux, imagine, t'es morte donc, normalement t'es entre quatre planches de chatenier au fond du trou du trou et pom, d'un coup, on te retrouve et on parle de toi, on t'expose, te met en valeur, tout a coup, tu vaut hyper cher aux yeux de la sociétée!  c'est tout simplement énorme!

Posté par Camotte à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

 

 

 

Tout simplement heureuse que je suis. Comme quoi, le bonheur ne tiens pas à grand chose. 

Posté par Camotte à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2011

BAD DAY. (2)

Une seule bonne nouvelle aujourd'hui, tu me diras, c'est déjà ça mais bon, le coeur n'y est pas. Si j'avais su, je ne me serais pas levé, je n'aurais pas eu la force d'affronter cette dure journée,  d'encaisser, de dedramatiser du moins, esseyer. Je n'aurais pas pu, pas eu la force, encore moins l'envie. Quelle merde! Déjà, hier soir, ça commencait, le début des emerdes, des coups de blues, des coups de porte.. mais aujourd'hui, ce fut le ponpon! Vraiment affreux, désagréable, comme ce sentiment que tu ressends quand tu mange un kiwi pourri (sourire), avec une bonne grosse envie de pleurer, de t'apitoyer sur ton sort sans même avoir la force de te resaisir, de dire " Oui, je peux le faire! Lui montrer de quoi JE suis capable SANS lui! "

 

Je suis totalement morte, molle et triste, j'ai envie de pleurer a chaque fois que quelque chose ne va pas. Plus d'envie de rebondir, juste une envie de me morphondre sur mon sort, comme un vilain petit canard. J'ai plus cette niaque d'avancer, tout est mort en moi. Pitié, que ça ne dure pas. 

Posté par Camotte à 20:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 novembre 2011

passé avec regret.

Tu sais, tout ça me manque, cet environnement rassurant, ces multiples signes d'affection, ces calins, ces regards complices, ces sourires, tout ça me manque, j'ai envie de revenir en arrière juste pour ça, t'éfleurer encore une fois, profiter de tout ça, et se dire que ça ne peut que durer, j'ai juste envie de te serrer encore une fois dans mes bras, de me fofiller dans les bras, et de tout oublier, me dire que ça va juste durer, durer longtemps, en pensant que le temps s'arrête. Juste cette envie que tu me regarde en me souriant, que tu me dise que tout va bien et que tu me redonne la confiance que je perd un peu plus loin de toi, j'ai peur sans toi, peur de l'avenir mais surtout du présent, je me sens seule, perdue sans t'avoir a mes cotês juste histoire de me rassurer, je ne le pensais pas mais tu vois, j'ai envie de revenir dans ce passé où ce n'était pas le premier de mes soucis, te serrer dans mes bras, c'est juste ce que je veux, tu me manque, tu me manque... comme quoi, le passé revient toujours avec ce gout regreté, j'espère que ça ira mieux, mais je le sais, que tout est entre mes mains, que c'est a moi de me forcer a les aimer, a leur montrer que je suis pas celle qui croit.. mais je compte sur toi, je t'aime.

Posté par Camotte à 19:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 octobre 2011

ensemble c'est tout (ou presque)

Et ils m'enervent, tout le temps entrain de se chercher des poux! Pour des connneries en plus, et du coup, tout le monde en paye les frais ; leur entourage (moi compris), les meubles, les voitures, même les chiens en prennent pour leur grade, tout les enerve, parce qu'ils s'enervent! et comme si ça sufisait pas, j'dois faire l'arbitre, alors là, je me casse, marre de dire qui a gagné leurs gamineries, je suis pas mature souvent, mais eux, sont pas mature de temps en temps. Ils ont plus 15 ans, MERDE! Chacun defend sa merde et après, ils se reparlent comme si derien n'était, parfois, j'ai peur, peur pour eux, peur pour moi aussi, j'ai peur que leurs "problèmes" comme ils disent, continus, et ne cessent de s'arreter, j'ai peur de ça, de les perdre tout les deux, ensemble.

Et puis, ils ne s'en rendent presque plus compte, chacun se dit malheureux mais il se souci quand même du bien être de l'autre pour se donner bonne conscience? non juste pas amour, alors quand je vois ça je me dis, que c'est pas encore foutu (ouf) que y'a encore de la marge, que ça va encore durer jusqu'a la prochaine dispute, que.., que.. je suis sauvée. 

Entre deux "problèmes", ils pensent à moi quand même, me parle pour rien dire, mais ils me parle, et ça me fait tellement de bien.

Posté par Camotte à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2011

Good girl likes bad boy!

Et tu continue? Pff, c'est naze mec tu sais! M'enfin, fais c'que tu veux, j'en ai plus rien a faire (ou presque) du moins, c'est ce dont j'essaie de me dire. " faut que je l'oublie, je vais l'oublier, parce que y'a pire dans la vie et que c'est pas le seul.. et que.. Je me suis attachée a lui!" Pff, c'est naze Camotte! Arghhh, je vais t'oublier, je vais y arriver parce que tout va bien appart toi, tout va bien dans ma vie et tu buscule tout avec ton attitude de drageur et de quettard, je te hais mais pas assez pour quand même t'aimer! Grr!
Je suis pas comme ça tu sais, du moins je le pensais, avant je le sentais venir et je me mettais dans ma carapace prête a tout recevoir en fermant les yeux et en priant pour que ça cesse, mais la franchement, t'as été fort mon pote! Tu t'es bien debrouillé, tu m'a roulé dans la farine pour mieux me manger, t'es vraiment trop fort et trop con. Je t'admire, je te déteste mais a la fois, je t'aime un peu! Bizare hein? Comme toi enfait, bizare, méchant mais attachant. Franchement, j'ai honte... D'etre tombée comme une idiote dans ton panneau ("gros dragueur cherche nana débile a draguer"), une grande touriste, une pigeonne a qui t'as fait ton roucoulement et pim pam poumm, je t'aime bien!

C'que je ressends pour toi, c'est plus de la haine comme avant-hier, c'est autre chose, j'arrive pas encore a le définir mais, je pense que je vais bientôt y arriver, parce que de te voir, de pas te voir, de plus te parler, ca me fait rien, ou presque rien. De te voir avec ta nouvelle tourtourelle, ca me fait pas trop chaud, ni trop froid. Enfait, je laisse tomber, j'prefere, ça me fera moins mal de plus entendre parler de toi.. Par contre si tu reviens, je.. verrai si tu peux revenir!

Posté par Camotte à 19:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 septembre 2011

GROS QUETARD !

Tu sais mec, je suis pas rancunière, inutile d'en profiter, parce que je m'en fou de ton blabla, j'en ai rien a faire! C'est ton problème mon pote, débrouille toi, ici, c'est chacun sa merde. Parce que a cause de toutes ces conneries, je t'assure que je peux fumer tout les champs des alentours avec mon fumier que TU constitue ! Enfait, t'es vraiment un gros quetard tu sais! Et puis moi, comme une naze, je suis tombe dans le panneau, la tête bien au milieu de tes déclarations a n'en plus quoi faire, de tes je t'aime et de tes regards ravageurs, a cause de tout ça, je t'ai (peut être) aime, mais j'en suis pas encore sûre.. du moins, jepsere une chose, c'est de ne pas avoir de mal a t'oublier parce que elle est bien la mon intention, t'oublier, te rayer de la carte, t'ignorer et te laisser parler. Tu t'es bien foutu de ma poire petit menteur, mais je peux te dire que tu va déguster, a ma manière.

La vengeance est un plat qui se mange froid ; je te le dis tout de suite, très peu pour moi, j'suis pas comme ça, je pense que je suis trop sympas ou trop Humaine pour être comme ça. Mais j'te dis une chose mon petit, recommence et la tu va prendre cher, très cher, j'ai vraiment pus envie de tes conneries a deux carambars, tu me saoule, va racoler ailleurs bon Dieu ! T'en trouvera d'autres j'en suis sûre, des bébêtes comme moi, qui marche a coup de bisous, pas de soucis pour ça, ne t'en fais pas! A partir de maintenant, je t'oublis, tu n'existe plus pour moi, tu peux toujours revenir a la charge, mais franchement je ne m'y attends pas. Alors fais comme tu veux rouleur de mecaniques !

Posté par Camotte à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2011

Petite garce.

Elle déboule, comme ça, ça faisait 3 ans que personne ne l'avait vu, mais elle s'en fou, c'est elle qui a le monopole actuellement. Tout le monde l'adore ou presque, moi, je la deteste. Elle fait sa maline pour tout, pour rien, attire l'attention et surtout ne pense qu'a elle. Je suis trop gentille, c'est sur, mais elle est trop méchante, c'est sur aussi. 3 ans sans nouvelles, sans Noël, sans cadeau, sans réponses aux lettres, sans réponses aux mails, tout simplement disparue, elle m'a dit qu'elle avait eu de multiples soucis avec sa messagerie.. avec ta boite aux lettres aussi ? Me prends pas pour une idiote, joue du violon à qui tu veux sauf à moi, ça ne marchera pas. 

 

Après tout, tu sais, je m'en fou, je t'oublis autant que tu m'a oublié, prends ce que tu veux, qui tu veux avec toi, je resterai calme (même si ma main serait fortement attirée par ta joue..), parce que je pense, du moins j'espère que les gens qui nous entoure seront faire la difference entre toi et moi. Je ne souhaite pas que tout le monde de deteste, loin de là, je souhaite juste qu'ils t'aprécie a ta juste valeur,  qu'ils se fassent chacun une opignon de toi et qu'ils cessent de n'avoir dieu que pour toi.

 

Tu sais, t'es comme lui, personne ne pense à toi, et le jour ou tu déboule, la terre s'arrete de tourner, ils sont tout le temps entrain de te plaindre.. mais au final, te plaindre pourquoi ? Parce que tu vis dans la misère ? Avec 3 sous en poche chaque mois ? Ma pauvre, que voyage en avion ? Que tu fais les boutiques tout les mercredi ? Me prends pas pour une âne petite merdeuse, toi et moi on sais que tu joue très bien la comédie avec toute ta famille. Que tu nous fais le couplet de la pauvre petite fille à plaindre, aller arrête, c'est nul, trouve autre chose ma pauvre car je n'attends qu'une chose, que tu nous oublis.

Posté par Camotte à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2011

Résolutions de rentrée 2011/2012

- arrêter de manger (53 kgs pour 1metre67 c'est pas très proportionnel..)

- reprendre une activité physique REGULIERE (oui, j'ai conscience d'être une feignasse)

- se mettre au boulot (parce que, attention cette année ça rigole plus !)

- arrêter d'être grognon le matin ( l'ours Ricoré, beh c'est moi !)

- faire du tri dans les amis ( elle, c'est sur, elle est pas recyclable)

- arrêter de claquer AUTANT de fric dans les fringues( mais quand même eviter la grosse merde)

- aller chez le coiffeur (le rendez vous est pris, déjà un pas !)

- supporter la contrainte sans râler !

- se convaincre que je suis sociable ( bwhaaaaaaaaaa, bad girl grrrrrr)

- tuer Colonel Reyel ( tous ensemble, tous ensemble, ouh ouh !)

- aller embrasser Anna Gavalda ( ohhh merci de m'avoir permis de survivre cet été !)

- ne plus avoir peur des milles pattes ( berkk !)

- économiser pour s'acheter le YSL (oups, résolution numéro 6 déjà oubliée)

- ne plus vomir devant du vomis (ça parait bête mais c'est affreux !)

- aller voir gaga, guetta et selah en concert (sans oublier les black eyed peas)

- s'habiltuer a son appareil dentaire (hey ugly betty !)

- ne pas faire tomber mon portable..

- partir a Rome aux prochaines vacances (tchaooo italia !)

- TENIR CES RESOLUTIONS !

( et aussi, mettre en page un article...)


Posté par Camotte à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]